Peinture : quelles sont les 16 couleurs de base ?

Publié le : 24 août 20213 mins de lecture

Avant de se mettre à la peinture, il est important de savoir distinguer les nuances des couleurs. Quelles sont, alors, toutes les possibilités de mélanges de couleurs ? Ces dernières s’obtiennent, notamment, à partir des dits « bases de la couleur ». Découvrez quelles sont respectivement ces couleurs, elles sont au nombre de 16 en tout.    

Les couleurs primaires

Les couleurs primaires sont les piliers fondamentaux pour obtenir les différents mélanges de couleurs. Le rouge magenta, le bleu cyan et le jaune primaire, ce sont les couleurs de départ pour créer toutes les autres teintes. Ainsi, celles-ci sont mélangées deux à deux pour avoir les couleurs secondaires. Elles sont appelées primaires, car on ne peut pas les obtenir par mixage des autres couleurs. Pour maîtriser l’art d’associer les couleurs on se réfère au dit cercle chromatique de Johannes Ittens. Au sein de ce cercle, les trois couleurs de base sont disposées à 120°. On parle de couleurs complémentaires les couleurs opposées dans cette roue chromatique, car celles-ci sont parfaites pour s’harmoniser.

Les couleurs secondaires

Une couleur secondaire se crée en assemblant deux couleurs primaires. Le rouge et le bleu associés donnent le violet. Le bleu et le jaune créent le vert. L’orange s’obtient avec le mélange du jaune et du rouge. Par ailleurs, avec rouge, jaune et bleu associés on obtient le noir. Le noir et le blanc peuvent être aussi mélangés aux couleurs primaires. On obtient le rose avec le rouge et le blanc associés. Le mélange du rouge et du noir donnent la couleur marron. La couleur brune ou marron s’obtient également à partir des 3 couleurs primaires mélangées. Il suffit de les combiner à quantités égales.

Les couleurs tertiaires

Une couleur tertiaire est obtenue à partir d’une couleur secondaire et d’une couleur primaire. Avec le bleu et le vert ensemble, on obtient le bleu vert ou turquoise. Le bleu et le violet donnent la couleur indigo ou bleu violacé. Le rouge associé à l’orange donne le vermillon ou rouge orangé. Le rouge et le violet s’ajoutent pour donner le pourpre ou rouge violacé. Le jaune avec le vert donne la couleur anis ou jaune verdâtre. Associé à l’orange, le jaune vire à l’orangé. À noter que les couleurs blanc et noir ne figurent pas parmi les teintes de la palette des couleurs. Leurs rôles sont soit d’éclaircir la pigmentation ou de la foncer pour avoir différentes nuances de couleurs.

Plan du site